Les travaux du Dialogue politique se sont achevés ce samedi 12 octobre 2019 au palais des congrès de Cotonou. La cérémonie de clôture a été présidée par le Chef de l’Etat, le Président Patrice TALON. Durant trois jours, les délégués des huit (08) format

Les travaux du Dialogue politique se sont achevés ce samedi 12 octobre 2019 au palais des congrès de Cotonou. La cérémonie de clôture a été  présidée par le Chef de l’Etat, le Président Patrice TALON.
Durant trois jours, les délégués des huit (08) formations politiques ( Union Progressiste, Bloc Républicain, Parti du Renouveau Démocratique, Mouvement des Elites Engagées pour l’Emancipation du Bénin, Force Cauri pour le Développement du Bénin, Union Démocratique pour un Bénin Nouveau , Forces Cauris pour un Bénin Emergent et le Parti la Flamme Renouvelée ) ayant répondu présent à l’appel du Chef de l’Etat, ont échangé à bâtons rompus sur les préoccupations politiques de l’heure.


Au terme des travaux conduits sous la facilitation de Monsieur Dorothée SOSSA, le rapporteur général Monsieur Victor TOPANOU a, au nom de l’ensemble des participants, transmis au Chef de l’Etat, le rapport de synthèse des assises.
Il a signalé à l'autorité que deux points essentiels ont cristallisé l’attention durant les échanges. Il s’agit des points de consensus et des mesures d'apaisement.

Les points de consensus retenus sont :
-    le toilettage des textes de la charte des partis et du code électoral en vigueur au Bénin,
-    le renforcement du système partisan,
-    l’équité dans la représentation des femmes dans les instances de décisions,
-    la reconnaissance d’un véritable statut pour l’opposition.

Dix huit (18) mesures d’apaisement ont été, par ailleurs, proposées.

Entre autres, il s’agit de :
-  la libération de certains prisonniers impliqués dans la crise électorale de mars/avril 2019,
-    la mise à disposition par le pouvoir exécutif d’un financement public des partis politiques;
-    l’organisation d’élections générales.

Les délégués des partis présents ont aussi adressé au chef de l’Etat, une batterie de préoccupations particulières qui ont été annexées au rapport de synthèse qui lui a été remis.

Le Président de la République, notant avec satisfaction que les recommandations formulées ne remettent pas en cause la nécessité de réformer le système partisan en renforçant le rôle des partis politiques, a rassuré l’assistance, de ce que les propositions feront l’objet d’une appréciation attentive de la part de son gouvernement qui prendra toute ses responsabilités.

Des salutations chaleureuses entre le chef de l’Etat et les délégués des partis, suivies du chant de l’Aube nouvelle, hymne national du Bénin, sont venues mettre un terme aux  travaux de ce dialogue politique historique.

Partager l'article

Découvrez nos contenus multimédias en ligne