Le Président de la République Monsieur Patrice TALON a reçu au palais de la marina, dans la matinée de ce jeudi 17 Octobre 2019, le Bureau de l’Assemblée nationale élargi aux présidents des Commissions permanentes et aux présidents des groupes parlementai

Le Président de la République s’attèle à donner corps aux conclusions du Dialogue politique dont il a reçu le rapport le week-end écoulé. Il a reçu, à cet effet, dans la matinée de ce jeudi 17 Octobre 2019, le Bureau de l’Assemblée nationale élargi aux présidents des Commissions permanentes et aux présidents des groupes parlementaires. L’objectif du conclave est de leur présenter les conclusions du Dialogue Politique tenu à Cotonou, les 10, 11 et 12 octobre 2019.

A l’ouverture de la concertation et avant que les travaux ne se poursuivent à huis clos, le Chef de l’Etat a remercié ses hôtes du Parlement et précisé que sa démarche à leur endroit doit s’apprécier comme un plaidoyer qui appelle leur responsabilité historique. Il leur a exposé une synthèse des recommandations consensuelles des assises qui se résument en : la relecture de la Charte des partis politiques et du Code électoral ; l’institution des élections générales ; une meilleure représentation du peuple par les femmes ; l’actualisation et la mise en œuvre effective de la loi portant statut de l’Opposition ; et puis des mesures d’apaisement politique. Le Président Patrice Talon a alors fait remarquer que ces recommandations participent à la consolidation de la concorde nationale et qu’à l’analyse, leur mise en œuvre effective appelle l’intervention de la représentation nationale. Pour cela, le Président Patrice Talon a exhorté l’assemblée nationale à jouer « sa partition avec diligence et efficience pour satisfaire les légitimes attentes de notre peuple. »

Le communiqué final qui a sanctionné les échanges entre le Chef de l’Etat et les membres de la conférence des Présidents de l’Assemblée nationale notifie que des « échanges, il est apparu clairement que la mise en œuvre de ces recommandations appelle des mesures de nature législative dont une loi d’amnistie, s’agissant des événements des mois d’avril, mai et juin 2019. » Les personnalités ont été encore plus loin. Elles ont décidé de commettre « un comité d’experts constitué du Facilitateur du Dialogue Politique et de ses Rapporteurs auxquels vont s’adjoindre trois (3) personnalités désignées par le Bureau de l’Assemblée nationale et deux (2) désignées par le Président de la République, pour la formulation technique des recommandations du Dialogue. »

Ont pris part à cette rencontre :

Pour les membres du bureau de l’assemblée nationale

Monsieur Louis VLAVONOU : Président

Madame Mariam CHABI TALATA : 1ère vice-présidente.

Monsieur Boniface YEHOUETOME : 1er questeur

Monsieur André Biaou OKOUNLOLA : 2ème questeur

Madame Sophiath CHANOU : 1ère secrétaire parlementaire

Monsieur Délonix  KOGBLEVI : 2ème secrétaire parlementaire

Monsieur Marcelin AHONOUKON : Président du groupe parlementaire Union Progressiste (UP)

Monsieur Abdoulaye GOUNOU : Président du groupe parlementaire Bloc Républicain (BR)

Pour les Présidents des commissions permanentes de l’assemblée nationale  

Monsieur Orden ALADATIN : Président de la commission des Lois, de l’Administration et des Droits de l’Homme

Monsieur Gérard GBENONTCHI : Président de la commission des Finances et des Echanges

Monsieur Barthélémy KASSA : Président de la commission du Plan , de l’ Equipement et de la Production

Monsieur Natondé AKE : Président de la commission de l’Education, de la Culture, de l'Emploi et des Affaires sociales

Monsieur Rachidi GBADAMASSI : Président de la commission des Relations Extérieures, de la Coopération au Développement, de la Défense et de la Sécurité.

Partager l'article

Découvrez nos contenus multimédias en ligne