(Première sortie internationale réussie pour TALATA)

La Vice-Présidente de la République Mme Mariam Chabi TALATA a pris part, au nom du chef de l’Etat, vendredi 27 aout 2021 par visioconférence, au quatrième Sommet sur l’initiative allemande « G20 Compact With Africa ». Pour sa première participation à ce Sommet de haut niveau dont les travaux ont été conduits par la Chancelière allemande Mme Angela MERKEL, la Vice-Présidente de la République était accompagnée pour la circonstance du ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances M. Romuald WADAGNI et du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération M. Aurelien AGBENONCI.

L’objectif de cette initiative est d’améliorer, dans le partenariat qui lie l’Allemagne à l’Afrique, les conditions de base des investissements et du commerce, et de favoriser l’avènement de nouvelles formes de partenariat mutuellement avantageuses et durables.


La tenue de cette conférence se justifie par le souci de l’Allemagne d’échanger avec ses partenaires africains membres de l’initiative « G20 Compact With Africa », sur les défis majeurs actuels qu’impose le contexte sanitaire de la pandémie du nouveau coronavirus.

’’La COVID 19 a révélé nos fragilités individuelles et collectives. Son remède essentiel, c’est la solidarité, la chute des murs, de tous les murs’’ a déclaré la Vice-Présidente de la République lors des travaux. Elle a, par ailleurs, mis un accent particulier sur les défis relevés par le Bénin face à la pandémie et les attentes du pays en participant à ce Sommet.

Sur le plan sanitaire, Mme Mariam Chabi TALATA a informé la Conférence que la stratégie fondamentale du Bénin reste la vaccination totale de ses citoyens. Sur le plan économique, elle a précisé que le défi majeur du pays est l’organisation et le financement de la relance de la croissance inclusive et soutenable. ‘’Le Bénin propose, en termes d’expériences à partager avec les autres, l’utilisation d’instruments novateurs de financement comme levier de mobilisation des ressources auprès du secteur privé des pays du G20 tels que l’émission d’euro bonds ODD’’ a-t-elle renchéri.

Enfin, sur le plan social, la Vice-Présidente de la République a fait observer que la crise sanitaire à travers les mesures barrières qu’elle impose, a diminué la productivité, détruit des emplois et aggravé la vulnérabilité des jeunes et des femmes. Le Bénin par sa voix espère pouvoir compter sur l’accompagnement de ses partenaires du « G20 Compact With Africa » dans la mise en œuvre des stratégies adaptées à ses réalités. Il s’agit notamment du partenariat avec le secteur privé des pays du G20 dans la construction d’infrastructures sanitaires, économiques et socio-éducatifs en lien avec ses politiques, puis de l’appui et l’accompagnement de l’Institut National de la Femme pour plus de protection et d’autonomisation des femmes béninoises devenues plus vulnérables.

Partager l'article

Découvrez nos contenus multimédias en ligne

Album photos