...

  • Monsieur le Contre-Amiral, Chef d’État-Major Général des Forces Armées Béninoises ;

  • Monsieur le Conservateur Général, Directeur Général des Eaux, Forêts et Chasse ;

  • Monsieur le Contrôleur Général, Directeur Général de la Police Républicaine ;

  • Monsieur l’Inspecteur de Classe Principale, Directeur Général des Douanes et Droits Indirects ;

  • Messieurs les Officiers supérieurs, Membres du Haut Commandement Militaire ;

  • Mesdames et Messieurs les Officiers, Sous-officiers, Militaires du rang et homologues.

Je voudrais commencer mon propos en vous affirmant que je suis particulièrement sensible aux chaleureux vœux que vous venez de formuler à mon endroit, à celui de ma famille et de mon gouvernement.

Contre-Amiral, je vous en remercie.

En retour, je souhaite à chacun de vous, officiers, sous-officiers, militaires du rang et homologues, ainsi qu’à vos familles respectives, mes vœux les meilleurs pour l’année 2020.

Puissiez-vous avoir pour alliés la santé, le courage et la détermination nécessaires à l’accomplissement des lourdes et contraignantes missions qui sont les vôtres.

Des missions si essentielles qu’elles garantissent à l’ensemble de notre communauté, la paix et la sécurité indispensables au bien-être individuel et collectif.

Assurer la paix et la quiétude aux autres, c’est bien la source de votre bonheur à vous.

L’année dernière encore, vous avez tous ensemble et chacun dans sa sphère de responsabilité, fait preuve de professionnalisme et de patriotisme en vous acquittant avec doigté des missions qui étaient les vôtres.

Je saisis donc l’occasion de ce moment empreint de solennité, pour témoigner à tous ma profonde reconnaissance et celle de toute la nation pour le travail acharné que vous abattez au service de la paix, de la sécurité des personnes et des biens dans notre pays et au-delà de nos frontières.

Monsieur le Contre-Amiral,

Mesdames et Messieurs,

Trois grands défis sécuritaires ébranlent notre sous-région : le terrorisme, la piraterie maritime et la grande criminalité dans les villes et campagnes.

Si nos efforts ont permis de garantir cette année la sécurité sur le territoire national et dans nos eaux, le renouvellement de pareilles performances nécessitera de nos forces militaires et paramilitaires, une coopération renforcée et une veille permanente.

C’est pourquoi, j’appelle l’ensemble des personnels des Forces de Défense, de Sécurité et Assimilées, à une vigilance accrue et à une bonne synergie d’action.

Autant que vous, je sais cependant que l’instauration d’un climat durable de quiétude doit fait intervenir les populations dans la quête de renseignements utiles à votre action.

C’est la raison pour laquelle mon Gouvernement et moi-même avons opté pour des forces de proximité, en créant de nouveaux détachements opérationnels et en multipliant le nombre d’unités de Police Républicaine.

Monsieur le Contre-Amiral,

Mesdames et Messieurs,

Je connais parfaitement vos conditions de travail et je sais qu’elles appellent des améliorations.

A cet effet, je puis vous garantir que l’ambition de mon Gouvernement est de faire en sorte que ces conditions se rapprochent de celles des plus grandes puissances du continent.

Nous y travaillons sans relâche.

Aussi dans cette optique, voudrais-je vous réitérer mon entière disponibilité à continuer la mise en œuvre de réformes pertinentes qui nous permettront de relever les grands défis sécuritaires.

Soyez donc rassurés que vos préoccupations ont été prises en compte.

En conséquence, je m’emploierai avec le Gouvernement, à tout mettre en œuvre afin que se matérialisent les transformations souhaitées pour une réorganisation efficace et efficiente des Forces de Défense, de Sécurité et Assimilées.

Dans ce cadre, nous ferons preuve de la plus grande bienveillance pour que l’année 2020 consacre l’adoption du nouveau statut des personnels militaires des Forces Armées Béninoises, et la création de la Garde Nationale pour mieux répondre aux défis des temps actuels.

Monsieur le Contre-Amiral,

Mesdames et Messieurs,

Nous ne pourrons atteindre notre idéal de révéler le Bénin à la face du monde sans pouvoir compter sur le caractère républicain de nos forces militaires et paramilitaires.

C’est pour cela que, prenant acte de votre engagement républicain renouvelé, je vous exhorte à combattre résolument en votre sein, le laxisme, la corruption, et leurs succédanés pour continuer à entretenir dans l’esprit de nos compatriotes, la noblesse attachée à votre corporation.

Mesdames et Messieurs, je suis convaincu que vous avez pris toute la mesure des attentes qui sont placées en vous et je ne doute point que vous saurez vous en montrer dignes.

C’est ce que la République attend de vous. C’est ce que le devoir vous commande.

Pour notre part, le Gouvernement et moi-même, nous vous accompagnerons dans cette dynamique pour mieux assurer la sécurité de nos compatriotes ainsi que celle des visiteurs de notre pays.

Cela étant, je réitère à chacun de vous mes vœux de bonne et heureuse année 2020.

Je vous remercie.

Partager l'article

Découvrez nos contenus multimédias en ligne